Extraction des dents de sagesse : dans quels cas est-ce nécessaire?

Extraction des dents de sagesse : dans quels cas est-ce nécessaire?

Les fameuses dents de sagesse. Elles n’ont bien de sage que le nom! C’est plutôt souvent la crainte de devoir les faire extraire qu’elles évoquent! Alors, faire ou ne pas faire extraire ses dents de sagesse? Voilà la question! La réponse dépend de plusieurs facteurs et n’est pas simple. De nombreuses raisons font en sorte que l’extraction des dents de sagesse se révèle nécessaire. Voyons ici quelques-unes des raisons les plus courantes.

 

L’extraction des dents de sagesse, les dents incluses

 

L’extraction des dents de sagesse s’avère quelques fois impérative même si la dent est recouverte par la gencive, c’est-à-dire incluse. Effectivement, même si la dent n’est pas encore sortie, elle peut être le site d’une infection ou d’un abcès dentaire. L’extraction est alors le seul moyen de traiter le problème. La douleur sera souvent le premier symptôme à se manifester. Certaines personnes ne consultent pas, croyant que la douleur provient de la pousse de la dent. Voilà une erreur à ne pas commettre! Une infection qui se propage peut sérieusement nuire à la santé générale. Par exemple, l’infection pourrait se propager par les vaisseaux sanguins et atteindre les sinus, le cerveau ou même le cœur. Les problèmes causés peuvent alors être très graves et difficiles à traiter. En  cas de douleur, consultez toujours votre dentiste. Il est le mieux placé pour en déterminer la source.

 

l'extraction des dents de sagesse

 

L’extraction des dents de sagesse, les dents semi-incluses

 

L’extraction des dents de sagesse semi-incluses, ou partiellement sorties est souvent nécessaire. Lorsqu’une dent de sagesse perce la gencive, elle crée une cavité dans laquelle peut pénétrer la nourriture. Par conséquent, des bactéries se forment et prolifèrent librement. Une carie peut alors se former sur la dent de sagesse ou sur la dent voisine, voire les deux. Dans tous les cas, le dentiste n’aura d’autres choix que de procéder à l’extraction de la dent de sagesse. En effet, ce sera là le seul moyen d’obturer la dent touchée.

Autre situation qui nécessite l’extraction des dents de sagesse : la présence d’infection, une fois de plus. Comme les bactéries peuvent facilement se multiplier sous la gencive d’une dent semi-incluse, l’infection peut rapidement se déclarer. On parlera alors de péricoronarite, une inflammation de la gencive. Une douleur lancinante, un gonflement de la gencive, une rougeur, des ganglions enflés sont tous des signes d’infection. C’est pourquoi ils ne doivent pas être négligés et nécessitent l’avis d’un professionnel dès que l’un d’eux se manifeste.

 

L’extraction des dents de sagesse pour prévenir

 

Dans certains cas, le dentiste recommandera l’extraction des dents de sagesse par mesure préventive. Si vous ne ressentez aucune douleur, vous douterez peut-être de la nécessité de l’extraction. Bien qu’à première vue, l’intervention puisse sembler superflue, votre dentiste a sans doute de bonnes raisons de la conseiller. Gardez en tête qu’un dentiste est un professionnel capable d’examiner l’évolution de vos dents de sagesse. Il évalue leur poussée et les risques de problèmes futurs. Bien souvent, la prévention permet d’éviter douleur, inquiétude et coûts inutiles.

 

L’extraction des dents de sagesse, l’intervention

 

Concernant l’intervention, elle se déroule généralement sans problème et relativement rapidement. Le processus d’extraction des dents de sagesse dépend de certains facteurs. Votre dentiste sera le mieux placé pour vous informer du déroulement de celle-ci et des précautions à prendre ensuite.

Pour savoir si vous devez faire extraire vos dents de sagesse, prenez rendez-vous dès maintenant avec votre dentiste.

 

Partagez

deslauriers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *